MON POIDS SUR LA TERRE

YURAKUCHO PASSAGE 1 1024

Je voulais écrire un truc du genre “mon poids sur la terre”. Il y a des jours où l’on se sent plume, malmené, soulevé à la moindre rafale. Des jours fragiles et énervés pendant lesquels la vie pèse des tonnes. Et puis d’autres jours, allez savoir pourquoi, on se déplace aisément avec le sentiment de marcher profond dans le sol. Des jours de plombs en quelque sorte. Mon professeur disait que si égalité il y a entre les hommes, elle doit s’imaginer au centre de la Terre, là où tombe le poids de chacun des êtres qui marchent en surface. Quelque soit l’endroit où ils marchent, leurs poids se rejoignent au centre absolu de notre Terre. Tous se retrouvent dans ce point minuscule et immatériel. Une tête d’épingle.

Aujourd’hui était un jour de plume, et la vie pesante. Le seul moment léger de cette journée fut ce soir lorsque la nuit s’est enfin décidée à tomber, nous sommes sortis dans les rues pour aller acheter une pizza. Tous deux habillés de plusieurs épaisseurs, sa main minuscule dans ma main, nous avons progressé tranquillement dans les rues mal éclairées. Je n’étais pas pressé. Elle prenait un plaisir immense à faire de grands pas sur le trottoir mais aves des jambes si petites. Moi j’étais tordu sur la droite, j’avais mal dans le dos, il faisait un froid polaire et on avançait moins vite que deux escargots se rendant à la naissance d’une pizza au thon. Mais à ce moment là, juste à ce moment là, j’ai senti mon poids sur la Terre…

décembre 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :