LE VIDE ET LE PLEIN #2 (NICOLAS BOUVIER)

Quand la terre du Japon me manque à nouveau. Je remets mon nez dans les pages écrites par Nicolas BOUVIER au Japon en 1965. Et tout de suite, j’entends cette mélodie qui ne se joue que là-bas. Je me lasse pas de faire découvrir ses notes de voyage, ses notes de frissons, ses notes d’exaspération. Et […]