LE DERNIER REMPART

Le dernier rempart. Samedi 11/09. J’y serai et j’y pensais aujourd’hui dans mon bureau, au milieu de cette vie normale, masquée, vaccinée, puisqu’elle est ainsi normale aujourd’hui. Peu de conversation à ce propos. Tu as eu les deux doses ? Oui, oui s’empresse-t-on de répondre pour couper court à toute suspicion. Ensuite on enchaîne sur autre chose. Moi j’écoute, parfois je bouillonne et puis je refroidis. À moi on ne demande plus rien. Je me souviens qu’il y a deux mondes. Je suis obligé de faire l’effort de me le rappeler. Et je ne sais vraiment pas pourquoi je ne choisi pas le côté du monde où tout est tranquille. Prendre son déjeuner aux terrasses des restaurants, prendre son café au comptoir du matin.

La grande grande grande majorité de mes contemporains ignore totalement ce qui va se passer à Paris samedi. Je pensais à ça en frôlant les tables des restaurants pendant ma pause déjeuner. Ils n’ont pas la moindre idée que d’autres s’organisent pour défendre la liberté de tous. Mais est-ce vrai ? Je vois passer tous ces messages sur les réseaux, les provinciaux vont débarquer en nombre à Paris, ils appellent au covoiturage, ils affrètent des bus, ils posent des journées de congés pour pouvoir occuper la rue plusieurs jours, ils doivent aussi faire garder leurs enfants, ils doivent trouver de l’argent pour le voyage, et de leurs côtés les organisateurs multiplient les débats en live pour calmer les ardeurs ou les doutes ou les égos. En quelques mois toute une résistance s’est mise en place dans toutes les villes de France, grandes, moyennes et petites villes, j’en reste ébloui. Il y a aussi une récupération politique de la part de certains, enfin du moment qu’ils s’ajoutent au nombre, ça me semble être le plus urgent, moi je marche depuis la mi-juillet aux côtés des gilets jaunes et des citoyens en colère comme moi.

En fait en écrivant ces lignes je comprends mieux pourquoi j’ai choisi le côté du monde pas tranquille, il y a plus de beauté, plus de tendresse, plus de rudesse, il est plus vivant. Je crois bien que c’est aussi le monde des ouvriers, des manuels, de ceux qui y vont. J’y ai mes racines. Certains sont virulents, d’autres sont timides, certains chantent en hurlant, d’autres chantent dans leur tête, des sourires. Beaucoup de sourires.

C’est un peu injuste d’écrire ça mais le monde des consentants même s’il est confortable me semble étrangement mortifère. Une femme a dit sur les réseaux qu’elle ne comprenait pas pourquoi des millions de personnes sont capables d’envahir les Champs Élysées pour regarder passer un camion dans lequel paradent des footballeurs alors qu’ils sont incapables de consacrer quelques heures pour défendre la liberté de leurs enfants …

Oui c’est un mystère mais la vérité est que pour eux la liberté de leurs enfants n’est nullement menacée. S’ils la croyaient en danger je suis bien certain qu’ils la défendraient. Ils sont tranquilles, ils sont partis en vacances, ils ne pensent qu’aux prochaines vacances. Et même si on leur demande une injection de plus … Tous vaccinés, tous responsables. C’est ça. Responsables.

Samedi matin nous montons au dernier rempart. C’est un nom un peu trop guerrier à mon goût, j’ai bien peur que tout cela ne dégénère en violence à la tombée de la nuit. Et même peut-être bien avant la tombée de la nuit. Je sais que beaucoup veulent en découdre avec les forces de police. C’est dommage mais c’est ainsi. Nous les pacifistes on y sera aussi et on sera les plus nombreux. Probablement que les médias ne retiendront que les débordements et ils auront ainsi l’approbation des consentants. Mais tout cela n’a pas tant d’importance.

LE DERNIER REMPART : RASSEMBLEMENT LE SAMEDI 11/09  À 10 H  PLACE WAGRAM À PARIS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :