EN CHANTIER

Ce blog est en chantier. Textes et photos apparaissent ou disparaissent. Parfois dans la même journée. Les contenus se modifient au fil des jours et de mes humeurs. Je remplace les mots, je supprime les photos mais aussi les articles, beaucoup, environ une centaine ont disparu et ça me fait le plus grand bien. Un rafraîchissement salutaire, j’y vois plus clair dans ma pensée, c’est un travail de coupe forestière, ça m’y fait penser à l’instant, on coupe des arbres de taille moyenne pour que sur le sol démarrent de tout petits arbres d’essences plus rares qui ne pourraient pas grandir sans recevoir leur dose de lumière. Une forêt de mots. Pour un nouveau printemps. On se dit toujours qu’on voudrait bien encore un printemps. J’ai réécrit la plupart des textes du blog qui me sont importants. Pour les autres ils ne sont plus là.

L’écriture a été très présente dans mes journées ces dernières années. J’ai passé quatre années sur un texte en vivant avec le texte et les personnages nuit et jour. Le résultat est plutôt médiocre. Je n’ai pas trouvé le chemin pour améliorer ce travail mais j’ai développé mon regard alors je sais que le résultat est médiocre et c’est une réelle progression dans mon travail d’écriture.

Il y a aussi le travail de Michel Vray que j’ai installé sur ce blog. J’ai clôturé son site Internet peu de temps après sa disparition. C’était moi qui l’avais construit et géré au long des années. J’ai éprouvé ce besoin de rapprocher Michel de moi, de le mettre à l’abri dans mon blog et j’ai effacé toute présence de ses toiles sur Internet. Je conserve dans mes archives les photos des toiles et des dessins et aussi des kilos de textes dactylographiés ou manuscrits. Ils apparaitront sur ce blog au fil du temps.

Tout reste vivant, c’est l’idée.

Les interviews se raréfient. J’en ai réalisé environ quarante, je ne les compte pas, mais j’ai commencé en 2006 et la dernière date de 2021. Il y en aura peut-être de nouvelles, j’y pense.

Le Japon. J’avais oublié le Japon qui est tout de même la locomotive du blog. Le Japon est devenu mon quotidien, le quotidien d’une famille franco-japonaise vivant en France. Donc je ne ressens pas le manque du pays même si je n’y suis pas allé depuis cinq ans, j’ai puisé là-bas des réserves quasi inépuisables pour ma créativité, je suis en pleine digestion.

Ensuite, que dire de plus ? Les abonnés du blog et les visiteurs ne sont pas nombreux, le blog doit avoir maintenant une douzaine d’années d’existence, ça n’a pas tant d’importance, je progresse dans mon cheminement intérieur. Les commentaires ou les petits signes de présence que vous laissez sur ce blog sont appréciés. Alors merci à toi visiteur inconnu qui t’arrête ici pendant quelques minutes avant de poursuivre ton chemin. Oui c’est ça, pendant quelques minutes repose-toi dans cette forêt, écoute le vent qui passe dans les branches.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :