FAMILLE SYRIENNE

Il y avait comme tous les soirs des gens qui se croisaient, se bousculaient, se pressaient de rentrer chez eux, et les couloirs souterrains de la gare RER des Halles étaient étrangement silencieux malgré tout, chacun se tenait enfermé dans ses pensées, course contre la montre, journée qui finit, tout ce qu’il reste à faire, soirée maussade, et […]